La dissociation des fonctions de Président et Directeur Général: une bonne pratique de gouvernance qui a du mal à percer en France